Pages couple: signe d'obsolescence ou évolution futée de Facebook ?


"Les Pages Couple" de Facebook ne seront qu'une bête timeline reliftant ce qu'on aura voulu bien raconter sur notre couple. Mais je m'interroge sur ce qui ce cache derrière cette annonce et qui pourrait préfigurer les réseaux sociaux à venir et interroger l'avenir de Facebook.

source :nouvelobs: pourquoi ce besoin de s'afficher à 2 


Le débat sur l'annonce des "pages couple" de FaceBook se focalise sur la vie privée à juste titre mais j'y vois là davantage le signal d'une évolution du géant social qui cherche à anticiper une menace des réseaux pair à pair tels que Pair, FamilyLeaf, Path. Ces réseaux permettent de partager de manière privative des statuts avec une seule personne ou un cercle réduit de personnes. Ces usages sont peu connus des utilisateurs, à l'audience minuscule. Mais Facebook ne peut ignorer leur signification et les besoins à assouvir qu'ils révèlent. Ils présagent d'une demande d'intimité et d'hyper-personnalisation légitime, d'accorder plus de poids à la relation intimiste par une approche centrée sur l'individu en tant que personne et moins en tant qu'ami de ses amis. Et par conséquent, la nécessité de développer la dimension de services associée à cette relation intimiste et "hyper personnelle":
  •  services personnalisés à l'échelle de la personne: notification pour suivre son colis par exemple, transactions bancaires, des services locaux de la mairie, interaction avec ses objets connectés et communicants personnels: voiture, robots ménagers, domotique, carte de fidélité, le collier GPS de son chat, mesure de soi par les objets telle qu'une balance (Quantifield Self) 
  • et de ses proches : organiser une sortie, réserver un train à plusieurs, partager ses listes de souhaits, partager des positions géographiques et des itinéraires à la manière de Glympse ou mieux (pire, c'est selon ...) Life360 Family Locator, commenter en direct "entre soi" une émission sur la télévision connectée et sociale, confronter ses performances mesurées (km parcourus dans la semaine par exemple)
source: Application pour organiser ses voyages en petit comité depuis l'interface du réseau social FB
"petits voyages entre amis" de VoyagesSNCF
Cette première annonce de "pages couple" reliftée à la charte Timeline (et ensuite pourquoi pas des "pages Famille", des "pages des 4zamis", ... ?), vitrine de notre vie amoureuse sur Facebook est symptomatique de l'évolution des réseaux sociaux. Elle pose clairement la question de l'obsolescence de Facebook ou bien au contraire de sa capacité forte à s’adapter

Il y a dans l'air du temps (du moins, pour les personnes non réfractaires au tout connecté), une demande schizophrène : 
 Ainsi, la manière dont ces pages vont être "pensées" en terme de conception, d'ergonomie et fonctionnalités, d'applications, sera déterminante. Facebook va-t-il enrichir son service d'une couche pair à pair servicielle ou au contraire, se contenter d'une "loftisation" des couples ? 

Et comment devrait s'y prendre le méta réseau social pour dépasser son modèle de "loftisation" du quotidien de tout un chacun ?
  • En permettant intuitivement à la fois une facette vitrine de sa vie de couple, en mode public, semi public selon des filtres d'intimité personnalisés (partage avec ses amis proches, famille proche, ce qui est déjà fonctionnellement possible mais compliqué à paramétrer...), 
  • tout en permettant en parallèle une facette intime de sa vie de couple, en P2P, de pair à pair, avec une dose de fonctionnalités transactionnelles à valeur ajoutée pour sa moitié, sa petite famille en tant que collectif privé, en tant que fils ou fille, soeur, frère,... ou son "club des 5", ... 



De facto, plus ça va, plus l'ergonomie, l'accessibilité aux options de filtrage va devenir cruciale pour FB. Et plus stratégique encore, l'offre de services personnalisées sur les niches de vie personnelle: sa vie de couple, sa vie de famille, etc. A moins, qu'il ne soit déjà trop tard pour Facebook: les gens préféront-ils ne pas tout mettre dans le même panier ? Parce que c'est plus simple et plus sécurisant ? Se préserver dans des réseaux garantissant le secret de l'intimité et une accessibilité intuitive aux services (une application Path à cliquer sur ma tablette et hop !). 

Restera alors à Facebook de s'offrir un Pair, un Path ou un FamilyLeaf, voire un Glympse, un Life360, une fois l'usage confirmé en masse critique d'utilisateurs, ou alors disparaître derrière la myriades de réseaux sociaux de niche.
Et entre temps, Google Now aura sans aucun doute parcouru du chemin. Et il n'y a pas de raison que la dimension P2P ou de cercle intimiste ne trouve pas d'écho chez les utilisateurs de l'écosystème de Google, qui pour le coup, a amassé au fil du temps, une panoplie de services (et ce n'est pas fini ). Google devrait tirer avantage de sa récente ouverture au social avec la gestion simplifiée des cercles d'amis privatifs Google +.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Qu'attendriez-vous d'une "page couple" ? Pour quels usages ? Les verriez-vous dans Facebook ou bien dans un réseau privé ? Ou alors, via un écosystème élargi tel que celui de Google ?


Aucun commentaire:

licence

Contrat Creative Commons
L'ensemble des billets du blog STRAT'MARKET PLACE, marketing digital et nouveaux usages by Francois Verron est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution-NoDerivs 3.0 Unported.

Le livre du blog: sélection d'articles clés ( format papier ou ebook)

Le livre du blog: sélection d'articles clés ( format papier ou ebook)
Hyperlieux et placemastering

DIGITAL SEEDER

DIGITAL SEEDER
découvrez mon offre conseil et contactez moi !